Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Les Derniers Jours d’une ville

Les Derniers Jours d’une ville
(Akher ayam el madina)

de Tamer EL SAID

zf_visuel_film

Disponible Samedi 21 Novembre entre 15h30 et 19h30 sur Festival Scope (ouverture des réservations 24h avant la séance)

Voir le filmLes Derniers Jours d’une ville porte en lui la mélancolie d’un requiem. Le réalisateur égyptien Tamer El Said a commencé à filmer la ville du Caire, déjà étouffée par l’autorité du régime d’Hosni Moubarak depuis plus de 30 ans, à la fin de 2008. Deux ans avant le mouvement protestataire qui allait gagner le pays. Ce n’est donc pas un hasard si nous croisons dans son premier long métrage un autre réalisateur hésitant, aussi perdu dans le montage de son film que dans sa propre vie : sa mère est hospitalisée en phase terminale, celle qu’il aime se prépare à quitter le pays et lui cherche un appartement dans une ville encombrée et chaotique. De Beyrouth, Bagdad et Berlin lui parviennent des images qui disent aussi les divisions d’un monde arabe en pleine errance ou décomposition. Quelle fonction le cinéma peut-il alors donner ? Et quelle place définir entre deux mouvements interférants : celui qui s’intensifie dans les rues de la capitale égyptienne et celui, plus intérieur, de Khalid ? AR

  • Titre français
    Les Derniers Jours d’une ville
  • Titre original
    Akher ayam el madina
  • Titre international
    In the Last Days of the City
  • Distribution
    Norte
  • Prix obtenus
    Montgolfière d’Or 2016
  • Support de projection
    DCP
  • Sous-titrage

À voir aussi