Compétition internationale
43e édition
19>28 novembre 2021, Nantes
FR EN

Accueil > Produire au Sud > Découvrir > Formation professionnelle

Formation professionnelle

2000 - 2020
Arthouse Asia Film Festival (Kolkata - India) : PAS partner since 2019
FIDADOC (Agadir - Morocco) : PAS partner since 2017
Cinema South Film Festival (Sderot - Israel) : PAS partner since 2014
SEAFIC (Thailand) : PAS partner since 2017
Durban International Film Festival & Durban FilmMart (South Africa) : PAS partner since 2012
Taipei Film Festival (Taiwan) : PAS partner since 2015

  • CNC
  • Institut Français
  • Ville de Nantes
  • Institut d'Etudes Avancées (IEA)
  • Arthouse Asia Film Festival
  • FIDADOC
  • Cinema South Film Festival
  • Durban FilmMart / Durban International Film Festival
  • Taipei Film Festival
  • SEAFIC

20 ans d’expertise

Produire au Sud, c’est quoi, pour qui ?

Créé en 2000, programme “industrie” attaché au Festival des 3 Continents (Nantes, France), Produire au Sud (PAS) est un atelier de formation professionnelle dédiée aux producteurs et réalisateurs issus des 3 Continents (Afrique, Amérique latine, Asie) et consacré aux enjeux de la co-production internationale. Les participants sont sélectionnés sur la base d’une candidature de projet de long-métrage de fiction en développement.

Quels objectifs ?

La formation inclut le champ de la production et du développement du scénario du long-métrage. Elle familiarise des producteurs émergents issus d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie à un ensemble d’outils et de techniques de travail  à travers un accompagnement individualisé, alternant rencontres collectives  et sessions individuelles.
Produire au Sud cherche aussi à constituer depuis l’origine un réseau international de producteurs et de réalisateurs qui pourraient répondre de la même expérience, même formation, émanant du Festival des 3 Continents. PAS veut aussi favoriser les rencontres et initier des relations durables entre les participants et les acteurs de l’industrie cinématographique européenne et internationale.
Au fil de ces vingt ans d’expertise Produire au Sud, cette dynamique initiale Nord/Sud s’exprime plus diversement et PAS rappelle également les nouvelles logiques de co-production Sud/Sud apparues depuis une dizaine d’années.
Produire au Sud n’a pas vocation à mettre uniquement en relation les producteurs des 3 Continents avec les experts européens, mais bien plus largement d’offrir les possibilités de meilleures collaborations internationales par le biais de la recherche d’une langue et de savoirs-faire communs à la filière professionnelle globale.

Quels contenus ?

Les ateliers Produire au Sud se déroulent sur l’ensemble de l’année à Nantes dans le cadre du Festival des 3 Continents et à l’étranger dans 6 pays partenaires. Ces ateliers durent de 4 à 7 jours et offrent plusieurs contenus reprenant les différentes étapes de la chaîne de production d’un film de fiction de long-métrage  au niveau international:
Master Classes sur la co-production menés par des producteurs européens (contrats, fonds internationaux, marchés, stratégies de production)
Sessions “Marketing” autour de la préparation d’un pitch
Série de consultations en production et en scénario sur deux jours d’échanges et d’expertise sur chaque projet de film.
Chaque atelier est mené par des producteurs, des scénaristes, des vendeurs, diffuseurs, expert en pitch, et autres responsables de plateformes de l’industrie cinématographique mondiale.

Quel calendrier ?

Tout au long de l’année, l’atelier Produire au Sud essaime à l’étranger, en partenariat avec des festivals internationaux. Depuis 2014, Produire au Sud est organisé chaque année en Inde, en Israël, au Maroc, en Afrique du Sud, en Thaïlande et à Taïwan pour des ateliers d’envergures et de couvertures géographiques variables en fonction des conditions logistiques et matérielles réunies.

Avant cette date, Produire au Sud était coutumier de l’organisation d’ateliers “one-shot” sur les 3 Continents, ce qui a largement contribué à asseoir son expertise, sa flexibilité, et son adresse personnalisée aux participants. Le Liban, le Mexique, l’Algérie, l’Argentine, le Venezuela, le Brésil, et le Kenya ont par exemple accueilli des ateliers PAS.
Produire au Sud est devenu un outil et un passage recommandé et indispensable pour les jeunes professionnels désireux  d’atteindre les marchés internationaux et maîtriser les arcanes de la co-production internationale. Sa réputation est aujourd’hui reconnue mondialement.

Les effets de la globalisation sont forts sur les enjeux du cinéma et de sa production, les jeunes professionnels ont besoin de contacts et de repères pour s’orienter et éviter les pièges et les freins de la compétition drastique de l’industrie. Le positionnement de Produire au Sud lui permet d’observer en permanence les mouvements et le pouls de cette globalisation pour aider, soutenir et guider les jeunes professionnels avec précision, à sa manière “artisanale”, c’est à dire à une échelle industrielle très maîtrisée,  foncièrement humaine.

Règlements

À lire aussi