Compétition internationale
43rd edition
19>28 november 2021, Nantes
FR EN

Home > Shin Sang-ok

Shin Sang-ok

(Chungjin) › 20060411 (Seoul)

Connu pour sa filmographie prolifique, Shin Sang-ok laisse un héritage de plus de 70 films , souvent tournés dans un climat de censure extrême. Malgré les poursuites dont il est victime (il sera kidnappé avec sa femme par les Coréens du Nord en 1978), il n’hésite pas à monter sa propre maison de production (plus de 250 films produits) grâce à laquelle il ne cesse de dénoncer les travers d’une société divisée et moribonde. Il aborde notamment la question de l’autoritarisme politique, de la place de la femme ou de l’enfer de la prostitution  avec Une Fleur en enfer, sujets pourtant considérés comme sensibles. Fort d’une reconnaissance aujourd’hui internationale, Shin Sang-ok apparaît comme l’un des cinéastes les plus novateurs de sa génération et l’une des figures essentielles de l’histoire du cinéma coréen.

Filmographie

Filmographie sélective:

Une Fleur en enfer (1958)
Le Locataire et ma mère (1961)
The Evergreen Tree (1961)
Prince Yeonsan (1961)
L’Arche de la chasteté (1962)
Yeonsan le tyran (1962)
The Sino-Japanese War and Brave Queen Minbi (1965)
Phantom Queen (1967)
L’Eunuque (1968)
Le Destin des femmes de la dynastie Yi (1969)
L’Angélus (1970)

Shin Sang-ok

Read more