Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Alamar

Alamar

de Pedro GONZÁLEZ-RUBIO

Alamar 3

Alamar commence sur une fausse piste : le récit de la séparation des parents du jeune Natan, cinq ans. Jorge et Roberta ne sont pas parvenus à s’accorder sur leur lieu de résidence ; romaine, sa mère aime trop le monde moderne, tandis que son père mexicain – on le comprend lorsque l’on voit son île natale – ne saurait s’accommoder de la grisaille européenne. Fausse piste, pourtant, que cette explication de leur rupture et de ses conséquences. Car c’est à une toute autre aventure que le cinéaste, issu du documentaire et inspiré par ses techniques, nous invite dans cette fiction très peu mise en scène. Dès que le garçon, en vacances, débarque avec son père dans l’île où vit le grand-père, le film trouve son cap, d’une désarmante simplicité : tout y est déterminé par la singularité géographique de Banco Chincharro, un magnifique atoll de la côte caribéenne du Mexique. Cet îlot de nature ne s’offre pas seulement en terrain de jeux au garçonnet, il est surtout la scène d’un apprentissage, d’une transmission entre trois générations. CG

  • Titre français
    Alamar
  • Scénario
    Pedro González-Rubio
  • Photo
    Pedro González-Rubio, David Torres, Alexis Zabé
  • Montage
    Pedro González-Rubio
  • Son
    Manuel Carranza
  • Musique
    Diego Benlliure, Uriel Esquenazi
  • Interprétation
    Jorge Machado, Roberta Palombini, Natan Machado Palombini, Nestor Marín « Matraca », Garza Silvestre
  • Producteur délégué
    Jaime Romandia, Pedro González-Rubio
  • Coproduction
    Xcalakarma (Mexique)
  • Ventes internationales
    MK2
  • Distribution
    Epicentre Films - Daniel Chabannes : info@epicentrefilms.com
  • Sous-titrage

À voir aussi