Compétition internationale
43rd edition
19>28 november 2021, Nantes
FR EN

Home > Archives > 1980 > TRIBUTE TO NELSON PEREIRA DOS SANTOS - BRAZIL

TRIBUTE TO NELSON PEREIRA DOS SANTOS - BRAZIL

Jeune encore, il était déjà un vieux sage. Avant de faire une oeuvre, il était déjà malicieux et passionné, farouche et malin, ami du peuple, mais le meilleur exemple de cet humour brésilien, plus typique encore que l’humour des britishs. Avec la maturité, il est encore plus sage, et encore plus malin, encore plus convaincu, et encore plus humoriste. De Vidas Secas, un chef d’oeuvre jusqu’à cette Estrada da vida, autre chef d’oeuvre, qui est son [dernier] film, et le plus drôle, une oeuvre s’est construite, une des plus fortes du cinéma brésilien, de ce cinema novo. Grâce à lui, à Joaquim Pedro de Adrade, à Carlos Diegues, à Arnaldo Jabor, à Gustavo Dahl, au groupe des documentaristes autour de Tmas Farkas, le cinéma brésilien a montré qu’il était l’un des plus originaux, qu’il était une expression originale d’une culture originale. La musique, l’architecture, la poésie, – et le cinéma, – du Brésil montrent que dans ce creuset racial se sont perdues dans les vieilles combinaisons des alchimistes, toute une série de corps différents, pour donner un nouveau métal, un nouveau corps chimique, qui n’a rien à voir avec ses composantes.
Alchimiste ? Oui, ce serait sans doute la meilleure définition de Nelson Pereira dos Santos, mage, magicien au sourire ironique et tendre, tout le Brésil quoi.
Pierre Kast

Read more

Movies