Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Films > non, ou la vaine gloire de commander

non, ou la vaine gloire de commander
(Non ou a vã glória de mandar)

de Manoel DE OLIVEIRA

Non ou la vaine gloire de commander

NON ou la vaine gloire de commander fut pour Manoel de Oliveira le film de la consécration internationale tardive. Ce onzième long-métrage du géant du cinéma portugais, alors âgé de 82 ans, inaugure pourtant sa période la plus prolifique puisque vingt-et-un autres suivront jusqu’en 2015. On ne se débarrassera pas facilement de NON… en le cataloguant confortablement parmi les films historiques : il en dissout les repères pour mieux les élargir, se faisant tour à tour chronique, poème, vision mystique, réflexion sur la civilisation et interrogation sur le destin tragique d’un pays. À la veille du 25 avril 1974, dans la brousse angolaise, le sous-lieutenant Cabrita, professeur d’histoire dans le civil, fait à ses compagnons d’armes le récit du Portugal à travers quelques-unes de ses plus marquantes défaites. Cheminement d’un peuple dont la trajectoire se révèle être une énigme pour ceux qui la racontent… En prenant pour titre de son film un célèbre sermon du Père Antonio Vieira – le «non » bien français imposant son autoritaire qualité de palindrome –, Manoel de Oliveira forge l’hypothèse que la grandeur du Portugal tient moins à ses conquêtes et à sa fougue patriotique et expansionniste qu’à son legs universel de révélateur de l’étendue de notre monde. JB

  • Titre français
    non, ou la vaine gloire de commander
  • Titre original
    Non ou a vã glória de mandar
  • Scénario
    Manoel de Oliveira
  • Photo
    Elso Roque
  • Montage
    Manoel de Oliveira, Sabine Franel
  • Assistant réalisateur
    Jaime Silva, Jacques Arhex Manuel João Águas, João Cayatte
  • Son
    Gita Cerveira
  • Musique
    Alejandro Masso
  • Interprétation
    Luís Miguel Cintra, Cabrita, Viriato, Diogo Dória, Luís Lucas, Miguel Guilherme
  • Production
    Madragoa Filmes, Tornasol Filmes, Gemini Films, SGGC Films
  • Décors
    Luís Monteiro, Maria José Branco
  • Ventes internationales
    Madragoa Filmes, Ante-Esteia, Fundação Calouste Gulbenkian, Cinemateca Portuguesa
  • Support de projection
    35 mm
  • Sous-titrage

À voir aussi