Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Un homme qui crie

Un homme qui crie
(Un homme qui crie)

de Mahamat-Saleh HAROUN

un_homme_qui_crie

Adam, ancien champion de natation, est devenu maître-nageur dans un hôtel de luxe à N’Djaména. Lors du rachat du site, il doit laisser la place à son fils Abdel, tandis que le pays est en proie à la guerre civile et que la rébellion armée cherche à grossir ses rangs. Après Abouna (notre père) et Daratt, saison sèche, Mahamat-Saleh Haroun prolonge dans Un homme qui crie, qui emprunte son titre à un vers d’Aimé Césaire, une réflexion sur les rapports de filiation et de transmission dans le contexte de la guerre civile au Tchad, en même temps que ce triptyque propose une utopie de la réconciliation par la fiction. Youssouf Djaoro (Adam), figure du remords et de la dignité, est l’incarnation puissante d’un récit construit comme une fable, guidé par une mise en scène épurée et implacable. NT

  • Titre français
    Un homme qui crie
  • Titre original
    Un homme qui crie
  • Montage
    Marie-Hélène Dozo
  • Musique
    Wasis Diop
  • Production
    Pili films
  • Casting
    Youssouf Djaoro, Diouc Koma, Emile Abossolo M'bo
  • Distribution
    Pyramide Films : rarnold@pyramidefilms.com
  • Support de projection
    DCP
  • Sous-titrage
  • Ratio

À voir aussi