Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Symbiopsychotaxiplasm: Take One

Symbiopsychotaxiplasm: Take One
(Symbiopsychotaxiplasm: Take One)

de William GREAVES

30_SYMBIOPSYCHOTAXIPLASM

Après sa formation à l’Actors Studio à la fin des années quarante, William Greaves (1926-2014), frustré par les rôles stéréotypés qu’on lui réserve, passe derrière la caméra pour montrer la réalité « from a black perspective ». Symbiopsychotaxiplasm: Take One demeure l’expérience la plus étonnante de sa filmographie. C’est l’histoire d’un film en train de se faire, monté à travers trois points de vue enchâssés. William Greaves y endosse le rôle d’un « metteur en scène ignorant» qui, en perdant le contrôle sur son film de fiction, conduit son équipe – qui mêle femmes et hommes, Noirs et Blancs – à s’émanciper de son autorité et à interroger le sens du projet et la place qu’ils y occupent. Sorte de métonymie démocratique, le film devient le récit ouvert de la réinvention d’un collectif. Camille Bui

  • Titre français
    Symbiopsychotaxiplasm: Take One
  • Titre original
    Symbiopsychotaxiplasm: Take One
  • Titre international
    Symbiopsychotaxiplasm: Take One
  • Scénario
    William Greaves
  • Photo
    Stevan Larner
  • Montage
    William Greaves
  • Musique
    Miles Davis
  • Distribution
    Janus Films
  • Support de projection
    DCP
  • Sous-titrage
    VOSTF

À voir aussi