Compétition internationale
43e édition
19>28 novembre 2021, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Poor Folk

Poor Folk
(Qiong ren, liu lian, ma yao, tou du ke)

de MIDI Z

poorfolk

Réfugiés birmans d’origine chinoise, A-fu et son accolyte A-hong enchaînent les trafics à Bangkok. D’emblée, les cadrages et le sens du détail de Midi Z inscrivent ces « pauvres gens » dostoïevskiens dans une approche décalée du film de gangsters, gommant presque le genre sous l’hyperréalisme de situations saisies in medias res. En quatre chapitres, Poor Folk montre la façon dont un trafic en cache un autre et dont tout un système se soutient par capillarité, transformant les victimes en criminels ou en complices. Le duo parfois comique des deux protagonistes s’interrompt en effet à intervalles réguliers pour nous téléporter dans les environs poussiéreux de Dagudi, village frontalier du nord de la Thaïlande où la Birmane Sun-mei, comme de nombreuses compatriotes, tente depuis des années de partir Taiwan. On se doute que la rencontre de ces deux perdus-là n’ouvrira pas à un conte de fées. A mesure que le film avance, sa dimension documentaire s’accentue : à la cocasserie d’un univers régi par la débrouillardise se substitue insensiblement une infinie tristesse. La longueur de certains plans traduit avec mélancolie la langueur d’une vie clandestine à perpétuité.

  • Titre français
    Poor Folk
  • Titre original
    Qiong ren, liu lian, ma yao, tou du ke
  • Scénario
    Midi Z.
  • Photo
    Midi Z.
  • Montage
    Lin Sheng Wen, Midi Z.
  • Son
    Chou Cheng
  • Musique
    Sonic-Deadhorse
  • Interprétation
    Wang Shin-Hong, Wu Ke-Xi, Zhao De-Fu, Zheng, Meng-Lan
  • Production
    Montage Film, Seashore Image
  • Producteur délégué
    Midi Z.
  • Producteur exécutif
    Patrick Huang
  • Ventes internationales
    patrick@ffe.com.tw
  • Support de projection
    DCP
  • Sous-titrage
    VOST électronique

À voir aussi