Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Noche de perdición

Noche de perdición
(Noche de perdición)

de José Diaz MORALES

AJicia, célèbre chanteuse, se rend dans un casino chinois avec son imprésario. Malgré les tricheries des Chinois, l’imprésario gagne au jeu. A la sortie, il est assassiné par les Chinois. Effrayée, Alicia s’enfuit et décide de garder le meurtre secret. Le lendemain, Alicia rencontre Eduardo, chef d’orchestre et compositeur de ses chansons. Ils tombent amoureux et se marient. Entre-temps, la mort de l’imprésario est découverte et le coupable est recherché. Alicia et Eduardo vivent heureux et ont un enfant, mais Alicia obtient un contrat pour danser au Brésil et, la mort dans l’âme, quitte son fils et son mari. Alors qu’elle triomphe à Rio, les coupables du meurtre sont découverts mais ils accusent Alicia qui est aussitôt recherchée par la police. Martinez, l’imprésario d’Alicia au Brésil, lui propose de la cacher. Dans une maison isolée, Martinez lui fait des propositions malhonnêtes. Alicia le repouse, il met le feu à la maison. Au Mexique, on croit qu’Alicia est morte. Au Brésil, Alicia survécu à l’incendie mais elle est défigurée. Elle continue à danser masquée. Elle part en tournée au Mexique et découvre qu’Eduardo s’est remarié avec Margarita, son amie d’enfance, qui veille sur son fils. Désespérée, elle le kidnappe, puis elle est arrêtée. Armando, un ami du couple découvre son identité. C’est alors qu’Eduardo va la voir et lui demande pardon. Mais il est trop tard Alicia se sacrifie et laisse enfant et mari à Margarita pour partir ailleurs.

  • Titre français
    Noche de perdición
  • Titre original
    Noche de perdición
  • Titre international
    Noche de perdición
  • Scénario
    Rafaël E. Portas, Carlos Sampelayo, José Diaz Morales
  • Photo
    Agustin Jiménez
  • Montage
    Alfredo Rosas Priego
  • Musique
    Antonio Diaz Conde
  • Interprétation
    Rosa Carmina, Carlos Navarro, Liliana Durân, Dagoberto Rodriguez, José Maria Linares Rivas, Aurora Cortés, Angel Infante
  • Production
    Producciones Rosas Priego
  • Support de projection
    35 mm
  • Sous-titrage

À voir aussi