• Français
  • English
  • Écrivez-nous
 

Les multi-faces de Youssef Chahine

Nous avons rencontré Youssef Chahine il y a longtemps déjà. Combien d’années ? A quoi bon faire le calcul. Quand nous nous sommes vus pour la première fois au Champollion au Caire, il nous a semblé que nous nous connaissions depuis très longtemps. Il a poursuivi avec nous une conversation que nous aurions commencé la veille. Depuis lors il est devenu Jo. Nous avons continué notre bavardage chez lui à Zamalek et nous avons regardé quelques photos. Parmi celles-ci, une photo d’un jeune homme très beau : Michel Chaloub qui deviendra plus tard Omar Sharif. Le film « Ciel d’enfer« . Nous avons dit à Jo, tu viendras aux Trois Continents avec ce film…et tous les autres bien sûr.

Le temps a passé, Jo a fait « Alexandrie pourquoi« , « La Mémoire« . Il a été consacré par d’autres que nous : des rétrospectives ont été faites un peu partout en France et ailleurs.

Nous sommes revenus au Caire, et nous avons revu Jo. Quand nous partions de France, des amis nous disaient que Jo s’occupait alors de distribution. Nous arrivions en Egypte, il nous parlait de son nouveau film qu’il allait tourné et d’un autre qu’il allait produire. L’idée de Youssef Chahine, homme orchestre du cinéma égyptien, avait germé.

Mais tout s’accélérait dans l’orchestre, impossible pour le chef de s’arrêter de jouer et de prendre un avion pour Nantes. Il y a eu « Bonaparte« . Nous n’oublierons pas le tournage. Un soir nous arrivons chez Jo, la journée avait été très difficile pour le metteur en scène devenu entre autre décorateur associé pour mettre au point un plan assez complexe.  Il y a là Piccoli, Chereau et une bonne partie de l’équipe. Jo n’est pas là. Mais si, il fait des spaghettis. Il n’y a que lui qui sait les faire. Oui, Youssef Chahine, homme orchestre du cinéma égyptien.

A Cannes, nous avons décidé avec lui de faire enfin cette présentation pour les Trois Continents, avec quelques films rares, des films que nous aimons et des films qu’il choisirait. Après « Bonaparte« , il pensait souffler un peu.

En août, tout est remis en question, Jo commence un nouveau film. Premier tour de manivelle le 26 septembre. Cet hommage sans lui n’a plus de sens. Doit-on encore remettre ? Au moment où nous écrivons ces lignes, le début du tournage est reporté de quelques jours. Jo sera là avec nous.

Lire la suite

Les films


  • Contact
  • Facebook
  • Crédits
  • LES 3 CONTINENTS / 7 rue de l’Héronnière | BP 43302 | 44033 Nantes Cedex 1 | France | 02 40 69 74 14