Compétition internationale
43e édition
19>28 novembre 2021, Nantes
FR EN

Accueil > Films > La Cité des douleurs

La Cité des douleurs
(Beiginq Chengshi)

de HOU Hsiao-Hsien

En 1945, le Japon, vaincu, restitue Taïwan à la Chine. C’est ainsi que s’ouvre une période dramatique où nombreux étaient ceux à vouloir libérer Taïwan aussi bien du colonialisme que de l’emprise des officiers chinois nationalistes, corrompus et incapables. Mais leur rêve est noyé dans le sang par le gouvernement chinois en février 1947. L’aîné de la famille Lin, le plus conservateur, est heureux, comme une grande partie des gens de son âge, du retour des Nationalistes. Il gère un établissement auparavant de style japonais, transformé en “Petite Shanghai”. Le deuxième fils, médecin, a disparu dans le Pacifique alors qu’il combattait dans l’armée japonaise. le troisième fils, au service des Japonais en qualité d’interprète, a réussi à regagner Taïwan après la guerre, mais, incapable de refaire sa vie, il se lie aux milieux de la drogue et de la pègre. Le frère cadet, qui a perdu l’ouïe accidentellement lorsqu’il était enfant, a développé une sensibilité très riche et un sens aigu de la justice. Il possède un atelier de photographie et fréquente d’autres jeunes intellectuels. C’est au travers de la vie des quatre frères que vont être révélés les éléments historiques de cette période.

  • Titre français
    La Cité des douleurs
  • Titre original
    Beiginq Chengshi
  • Scénario
    Wu Nianzhen, Zhu Tianwen
  • Photo
    Chen Huaien
  • Montage
    Liao Qingsong
  • Musique
    Chang Hongyi
  • Interprétation
    Liang Chaowei, Tony Leung, Li Tianlu, Xin Shufen, Gao Jie, Nakamura Ikuyo, Zhen Songyonh, Wu Yifang
  • Production
    3 H Films Ldt (Taïwan)
  • Sous-titrage
    VOSTF

À voir aussi