Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Films > La Femme des steppes, le flic et l’œuf

La Femme des steppes, le flic et l’œuf
(Öndög)

de WANG Quan’an

La_femmes_des_steppes2

« Ce que voit l’œil humain n’est pas toujours la réalité.» Parmi d’autres, ces propos tenus par le passager invisible d’une voiture roulant de nuit, dans la steppe mongole, laisse entendre que perception et interprétation parfois divergent. Pourtant les plans larges régulièrement soutenus par des mouvements panoramiques sur les vastes plaines semi-désertiques où semblent d’abord s’ancrer le film et son intrigue semblent, aussi éloigné de nous soit cet ailleurs, ne rien dissimuler que nous ne sachions voir et reconnaître. D’où nous vient alors ce sentiment d’étrangeté qui imprègne et densifie le nouveau film de Wang Quan’an (Le Mariage de TuyaLa TisseuseApart Together) ? Paysages, alternance changeante des ciels déclinés du jour à la nuit, des acteurs amateurs, le cadavre d’une femme, la mise à mort d’un agneau et la naissance d’un veau. La Femme des steppes, le flic et l’œuf substitue à la construction d’un récit crédible la certitude que tout étant là depuis la nuit des temps jusqu’au souvenir des dinosaures disparus, il suffit de raconter cette histoire pour la rendre vraie. Aussi sûrement, nous pourrions vérifier que la fumée en colonne qui s’échappe du conduit de cheminée d’une yourte est visible à des kilomètres de distances. JB

  • Titre français
    La Femme des steppes, le flic et l’œuf
  • Titre original
    Öndög
  • Titre international
    Öndög
  • Scénario
    Wang Quan'an
  • Photo
    Aymerick Pilarski
  • Montage
    Yang Wenjian
  • Interprétation
    Aorigelitu, Gangtemuer Arild, Dulamjav Enkhtaivan, Norovsambuu Batmunkh
  • Distribution
    Diaphana : didierlacourt@diaphana.fr
  • Support de projection
    DCP
  • Sous-titrage
    VOSTF

À voir aussi