Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Films > 10 + 4

10 + 4
(Dah be alaveh chahar)

de Mania AKBARI

10 + 4

Dans cette suite du film Ten d’Abbas Kiarostami, Mania Akbari, la comédienne principale du film conduit une nouvelle fois sa voiture en discutant avec son fils, sa sœur et d’autres personnages. Sa situation personnelle diffère pourtant car Mania soufre d’un cancer. Avec la progression de sa maladie, elle ne peut plus conduire. Elle s’assoit donc à l’arrière de la voiture et la conversation continue. Mania devient de plus en plus faible et, au contraire de Ten, la caméra de 10 + 4 doit la suivre partout où elle va. C’est donc une toute nouvelle expérience avec une cinéaste dirigée par son cancer dans son travail de réalisation.

 

Quatre ans ont passé depuis Ten de Kiarostami. Depuis, l’actrice principale du film a réalisé un documentaire, ainsi qu’une fiction qui a remporté le prix du festival du film numérique de Venise. Dans 10 + 4, la cinéaste réactive le dispositif cinématographique créé par Kiarostami pour traiter de la maladie, de sa maladie. Abolissant les frontières du documentaire et de la fiction, le film opère un virage philosophique en décrivant la transformation du rapport à la vie, au féminisme, au combat libertaire qui étaient les enjeux de Ten. Le cancer de la réalisatrice inaugure une nouvelle série de déplacements existentiels : l’agressivité a fait place à la tendresse, la solidarité à la solitude, le courage à l’inquiétude, la beauté scandaleuse d’un crâne de femme rasé à la défiguration causé par le traitement médical. Si 10+4 s’inscrit comme la suite du chef-d’œuvre de Kiarostami, sa réalisatrice en déborde largement le cadre pour accueillir le silence, les temps morts et le chant plutôt que le discours. Une autre manière de montrer comment la vie continue.

  • Titre français
    10 + 4
  • Titre original
    Dah be alaveh chahar
  • Titre international
    Ten + Four
  • Scénario
    Mania Akbari
  • Photo
    Tooraj Aslani, Kohyar Kalari, Faraz Heydari, Mania Akbari
  • Montage
    Mastaneh Mohajer
  • Son
    Alireza Alavian
  • Interprétation
    Mania Akbari, Amin Maher, Bahnaz Jafari, Roya Akbari, Mina Hamidi, Maedeh Tahmasebi
  • Production
    Sheherazad Media International
  • Prix obtenus
    Prix du Jury Jeune, F3C 2007
  • Support de projection
    35 mm
  • Sous-titrage
    VOSTF

À voir aussi