Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Éditions > Festival 2007 > Focus Soffici

Focus Soffici

L’art cinématographique

par Mario Soffici

Mon expérience en tant que réalisateur

Lorsque j’ai commencé à réaliser des films, plusieurs questions m’assaillaient. Quelles étaient les réelles fonctions d’un réalisateur de cinéma ? Qu’est ce qu’un réalisateur, est ce un artisan, un créateur, est-il réellement un artiste ? Par hasard, j’ai trouvé une définition de l’art cinématographique dans une petite encyclopédie intitulée II Lessico en version italienne qui disait :

“Le cinéma est-il un art ? Une réponse affirmative à cette question dépend du sens et de la raison d’être de la théorie cinématographique… De toute façon, le cinéma est une profession artistique, exercée par de nombreuses personnes venant de différents horizons, qui contribuent par leur rôle à la production de films.”

J’estime que le réalisateur se doit d’être engagé dans la société et contribuer autant que possible à son amélioration. Il se doit de montrer, sans chercher à les résoudre, les maux de son époque et amener le spectateur à y réfléchir.

Cela n’est pas évident car il existe presque toujours, à un degré plus ou moins fort, des entraves qui ne permettent pas de s’exprimer librement. Pour remplir sa mission, le réalisateur doit lutter contre elles, vivre pleinement son temps. A travers sa propre sensibilité, il doit chercher à communiquer non pas en essayant, par des efforts démesurés, de se mettre au goût du jour mais en évoluant avec son époque et son public. Il doit être authentique et s’exprimer dans un langage sincère et qui lui est propre. S’il en est capable, son style s’imposera et comme cet homme aura accompagné son temps il produira une œuvre cinématographique actuelle et personnelle ; s’il cherche en revanche à suivre les tendances, il tombera plus facilement dans l’imitation. Je crois sincèrement que le réalisateur argentin doit emprunter le chemin de l’authenticité.

Films