Compétition internationale
44e édition
18>27 novembre 2022, Nantes
FR EN

Accueil > Films > Bobeta, illusion y despertas

Bobeta, illusion y despertas

de Jorge PANTANO

Le maître de Bobeta, incarné par Maximiliano Paz, est boiteux, extrêmement pâle ; il se sert d’une canne et porte des lunettes noires, ainsi que des bottes, une chemise et une cravate noires, une blouse blanche et des gants en caoutchouc. Il a une épaule plus haute que l’autre, quelque chose comme une bosse peu marquée, et est affligé de tics et de mouvements incontrôlés. Bien qu’il ne corresponde à aucun d’entre eux, il évoque, par sa composition, les types suivants : le médecin, le savant fou, le maître d’école, le militaire retraité avec ses blessures de guerre, l’image du père, le surveillant d’un asile de fous, le vétérinaire sadique de quelque jardin, plutôt que zoologique, tératologique.

 

Et puis, la femme possédant le jeune homme. Ce rôle est interprété par Nora Quet. Elle porte un chaperon et une cape, une jupe qui descend aux chevilles. Elle a toujours avec elle un réticule et une ombrelle fermée. Sa peau est luisante et comme cirée. Inexpressive, elle ne développe qu’une activité mécanique, routinière. Comme à tout oppresseur, il lui revient d’assurer l’entretien de l’opprimé.

 

Le jeune compagnon de Bobeta ( personnifié par Osvaldo Quiroga ) est aussi un bel exemplaire de “soumis”. Mais dans ce cas, sans évolution, étant donné sa condition d’objet ( et non pas de sujet, comme c’est le cas de Bobeta ) de sa propre histoire. Animal total, il effleurera ses possibilités vitales par le plaisir, il les perdra par la douleur.

  • Titre français
    Bobeta, illusion y despertas
  • Scénario
    Jorge Pantano
  • Photo
    Andres Silvart
  • Cadre
    Andres Silvart et Jorge Pantano, assistés de Lito Espinosa
  • Montage
    Jorge Pantano et Lito Espinosa
  • Son
    Jorge Ventura, assisté de Martin Maisler
  • Musique
    Litto Nebbia ( arrangements et direction )
  • Interprétation
    Lili Longaric, Maximilio Paz, Nora Quet, Oswaldo Quiroga
  • Production
    Andres Palomares, Victor de Brasi, Lito Espinosa, assistés d'Eduardo Kearney et Daniel Dadin
  • Sous-titrage

À voir aussi