Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Produire au Sud > Universitaire en résidence

Universitaire en résidence

  • Université de Nantes
  • CRINI
  • Copro Research Network (CoRN)
  • IEA/IAS
  • CinEcoSA
  • HESCALE

Peu connu du grand public, Produire au Sud est un moment important du Festival des Trois Continents, un élément majeur qui participe à son identité. Chaque année depuis 2000, ce programme professionnel sélectionne six à huit projets de films à Nantes, portés par un couple réalisateur-producteur venu d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Amérique latine. Il leur propose pendant une semaine de rencontrer des professionnels du cinéma européen, dans une démarche de formation initiale à la coproduction internationale, une approche qui se différencie des autres programmes en Europe (marchés de co-production, résidences, …). Concrètement, l’atelier propose à de jeunes réalisateurs et producteurs de les familiariser avec les techniques et outils de la coproduction cinématographique pour leur permettre d’affiner leur stratégie de production, tout en soutenant leur réflexion artistique, à travers une logique d’accompagnement individualisé de chaque binôme producteur/réalisateur.

Produire au Sud est un lieu où se déploient des enjeux professionnels traditionnels, notamment l’équilibre entre un projet artistique personnel et une logique de marché, mais où les participants s’interroge également sur les nouveaux enjeux de leur métier, tels la transformation de la filière cinématographique (production-distribution-exploitation) avec la révolution numérique, ou encore l’évolution des logiques de marché dans une filière cinématographique qui se joue à l’échelle de la planète. Produire au Sud est également un lieu d’échanges humains : échanges interculturels avec des participants venus de pays différents, d’échanges professionnels entre différents acteurs de la filière cinéma, et échanges intergénérationnels entre jeunes porteurs de projets et accompagnateurs expérimentés. Au centre de la semaine Produire au Sud, le terme “co-production” prend alors des sens multiples et riches.

Produire au Sud/Festival des 3 Continents, le Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité (CRINI) de l’Université de Nantes et le  Co-production Research Network (CoRN)  lancent une expérience inédite : proposer chaque année à un chercheur d’assister aux ateliers et de s’entretenir avec les participants. Il s’agit ici de croiser les regards, les approches et les temporalités : l’urgence de l’apprentissage pour les participants, la parenthèse de la transmission pour les formateurs, et le recul en temps long pour les universitaires. Pour Produire au Sud, s’ouvrir à une investigation universitaire offre l’impulsion d’un regard extérieur sur ses contenus et sa pensée pédagogique, pour faire évoluer le programme. Pour le chercheur, Produire au Sud représente un terrain riche, un objet d’études en mouvement, des moments de dialogues uniques avec les acteurs de l’industrie cinématographique. Parce que les enjeux de Produire au Sud sont nombreux, des chercheurs venus de diverses disciplines tels les études cinématographiques et des médias, mais aussi la sociologie, l’anthropologie, ou la philosophie, seront invités à mener des réflexions sur des thèmes aussi divers que l’industrie du cinéma, la coproduction, les relations interculturelles, ou encore le storytelling.

L’enjeu de cette collaboration est double : créer un espace de dialogue entre des acteurs venus d’univers professionnels qui se croisent rarement, les champs universitaires/scientifiques et cinématographie ; mettre en lumière les enjeux culturels, économiques, politiques, et humains qui se jouent chaque année lors de cette semaine de rencontre afin de créer une banque de connaissance unique à ce jour.

201920182017

À lire aussi