Compétition internationale
42e édition
20>29 novembre 2020, Nantes
FR EN

Accueil > Éducation à l’image > Éducation à l’image > Espace pédagogique > Ressources pédagogiques > Devdas

Devdas

Paro et Devdas s’aiment depuis l’enfance. Ce dernier a été envoyé à Londres pour étudier. Lorsqu’ils se retrouvent, ils pensent que toutes ces années de séparation n’ont été qu’une parenthèse. Mais dans l’Inde du début du XXe siècle, l’emprise des castes est plus puissante que la passion authentique de deux êtres. Pour venger l’affront subi par sa mère, Paro se voit mariée à un riche noble beaucoup plus âgé qu’elle. Devdas, désespéré, sombre dans l’alcool et trouve refuge auprès d’une courtisane à la beauté légendaire…

Fiche technique du film

Pistes développées dans le Cahier des enseignants

  • Quelques jalons (sur le cinéma Bollywood en Inde)
  • La danse
  • Mythe
  • Symboles
  • Paro et Chandramukhi

 

POUR APPROFONDIR

  • Le cinéma Bollywood constitue en Inde un art populaire par excellence qui entretient une relation profonde avec le divin. Cette relation est explicitée dans un article d’Elisabeth Lequeret, mis en ligne sur le site de l’Express : lien vers le site de l’Express.

 

  • Plus précisément concernant Devdas, la critique Ophélie Wiel décrypte dans un article très riche toute la symbolique du film : des couleurs aux relations amoureuses en passant par les danses : lien vers le site de Critikat.

 

  • Pour mieux comprendre la danse indienne, il est intéressant de percevoir le niveau de codification et de symbolisme qui germe dans chacun des gestes des danseurs. Une vidéo, tournée lors d’une conférence dansée au Musée national des Arts Asiatiques Guimet (Paris), le montre.


 

  • A l’occasion du festival « L’été indien » au Musée Guimet en 2013, Martine Armand, spécialiste du cinéma indien, revient sur ce qu’il montre comme projections identitaires.


 

  • Films de Busby Berkeley. Ce chorégraphe américain a, dans ses films, composé un grand nombre de danses sur des formes géométriques et des transitions cinématographiques parfois très complexes, dont les scènes de Devdas se font parfois l’écho.


 

  • Le Tribangha, figure en S de la danse classique indienne, se retrouve aussi dans la sculpture indienne classique.


 

RESSOURCES

Dossier de presse du film sur le site du distributeur Diaphana.

Rubrique Téléchargements

Lien vers le site de Diaphana.

 

Sanjay leela bhansali

Biographie

Né en 1963 à Mumbai, Sanjay Leela (du nom de sa mère) Bhansali fut en début de carrière le codirecteur musical de plusieurs films de Vidhu Vinod Chopra. Devenu par la suite réalisateur, il reste très attaché à l’univers musical de ses films. Depuis 2000, ses films se retrouvent régulièrement au box-office, et certains d’entre eux ont été internationalement reconnus par la critique, formant un véritable tremplin pour la culture Bollywood, jusqu’alors assez méconnue en Occident. Devdas (2002), en particulier, a été présenté à Cannes, tandis que son film suivant, Black (2005), inspiré de la vie d’Helen Keller, a remporté de nombreux prix. Il a dirigé des acteurs très connus du cinéma bollywoodien parmi lesquels Aishwarya Rai, Shahrukh Khan ou Amitabh Bachchan, devenus par là même ambassadeurs du cinéma Bollywood en Occident.

Filmographie sélective

1999 : Hum Dil De Chuke Sanam

2002 : Devdas

2005 : Black

2007 : Saawariya

2010 : Guzaarish

2013 : Ram-Leela

2015 : Baijaro Mastani

 

À VOIR, À LIRE

  • Tristan et Iseult, mythe littéraire
  • Roméo et Juliette de William Shakespeare, Théâtre, 1595
  • Devdas de Sarat Chandra Chetterjee, roman, 1917
  • Un barbare en Asie de Henri Michaux, roman, France, 1933
  • La Comtesse aux pieds nus de Joseph L. Mankiewicz, Etats-Unis, 1954
  • Devdas de Bimal Roy, film, Inde, 1955
  • L’Assoiffé de Guru Dutt, Inde, 1957 (cf. Programme Les éclats du mélodrame du Festival des 3 Continents 2014, avec le dossier sur le Cahier des Enseignants 2014)
  • La Fièvre dans le sang d’Elia Kazan, Etats-Unis, 1961
  • Le Mahabharata de Peter Brook, théâtre, Royaume-Uni, 1985

 

À lire aussi